Artillerie Continentale de la Guerre d'Indépendance des États-Unis, 1775–1783

Conversion de Figurines et Maquettes au 1/72

1ère Compagnie d'Artillerie du Maryland du Capitaine Nathaniel Smith en 1776

Une conversion plus sophistiquée. L'infanterie couvre les canonniers et les artilleurs Autrichiens sont réduit en taille pour aller avec les petites Airfix et les figurines de la Guerre de Révolution de chez Revell. Ici, le canon et l'équipage sont de chez Revell. L'homme sur la droite est une ancienne figurine d'Infanterie de Ligne Britannique.

Matériaux Nécessaires

  • Artillerie Autrichienne, 1/72 Revell 02579
  • Infanterie Britannique, 1/72 Revell 02560
  • Artillerie Britannique, 1/72 Revell 02577

Les Canonniers

Les figurines de l'infanterie Britannique de chez Revell sont assez grandes pour la période, mais les canonniers Autrichiens sont de vrais géants de 187 cm. Comparés à eux, les Géants Grenadiers de la Garde Prussienne ne mesuraient seulement que 180 cm. L'unité a seulement un grenadier qui mesure 190 cm, une curiosité en ce temps, l'homme a été porté à l'attention du Roi et obligé de s'engager dans le service militaire.

Les gigantesques Autrichiens sont coupés au-dessous du genou, diminuant leur taille de 1 mm et ressoudés ensemble. En plus, on diminuera l'épaisseur des socles des figurines de 0,3 mm en découpant en tranche le plastique avec un scalpel. C'est un truc très utile qui fait apparaître les figurines plus petites, nous permettant de les utiliser avec l'Infanterie Britannique de chez Revell.

Les bottes de cheval furent portées uniquement par l'artillerie à pied Autrichienne en ce temps, et même ils préférèrent les guêtres en plusieurs occasions. Les bottes doivent être retirées et convertis en guêtres ou culotte portés avec des bas. Les figurines Autrichiennes ont de longues nattes qui ne seront pas longtemps à la mode, ils seront raccourcis de 3 mm. Cordons d'épaule doivent être retirés de toutes les figurines excepté les caporaux et les sergents qui portent des épaulettes étroites sur l'épaule droite. Finalement, retirez la cartouchière de la ceinture.

Infanterie Britannique convertis en artilleurs

De convainquants canonniers de l'Artillerie Continentale seront convertis à partir de figurines de la Milice Rebelle et de l'Infanterie Britannique. Des soldats Britanniques avec un mousquet dans la main droite conviendront très bien pour cette conversion. Retirez le fusil et les doigts de la main droite. Nettoyez le fusil et utilisez-le plus tard dans un autre diorama. Avec le fer à souder, soudez l'écouvillon à côté du pied droit de la figurine et clouez la délicatement dans la main droite. Fondez un morceau de plastique mou avec le fer à souder et sculptez-le autour de l'écouvillon, pour créer de nouveaux doigts. Le plastique en trop sera retiré avec le scalpel, les doigts seront gravés avec le fer à souder.

L'écouvillon peut être créé à partir de l'Artillerie à Pied Britannique de chez Revell, ou fait à partir de la corde à piano de 0.6 mm, les extrémités seront enveloppées avec du fil et scellées avec de la superglue.

Le Canon

Le canon Autrichien être utilisé universellement pendant toute la période, tant que les uniques poignées prolongées purent être retirées du devant du transport. L'Armée Continentale fut équipée avec l'obsolète canon en fonte au début de la guerre, qui était plus lourd et peu manoeuvrable que les pièces en cuivre du même calibre. Les canons Britanniques capturés furent les bienvenue en remplacement, et beaucoup de pièces lourdes venèrent du Fort Ticonderoga qui a été capturé par Ethan Allen en Mai 1775. Du fait des différentes origines des pièces d'artillerie, elles furent peintes en différentes couleurs:

  • La Milice et les canons capturés: du bleu moyen Anglais.
  • L'Armée Continentale: était peinte en rouge foncé, rouge marron, diverses teintes de vert et de bleu, jaune foncé et scellé avec du bois naturel. La manière dont les trains de canon furent peint semble dépendre beaucoup de la disponibilité de la peinture et de la teinture pour bois.
  • Plus tard durant la guerre, l'équipement Français devint disponible et il était déjà peint en vert Français, un vert olive mélangé avec de l'ocre jaune et une pointe de noir.

Quand les canons et les figurines seront mis sur la base, n'oubliez pas d'ajouter les boîtes de munitions et les autres parties de l'équipement qui seront mis près du canon. Les boîtes sont aisément découpées à partir de petits morceaux en balsa et peint de la même couleur que le train d'artillerie. Si vous possédez un stylo plume, vous trouverez réaliste de trouver un bulet de canon de 12 livres à travers les cartouches d'encre vides. Pour montrer que la batterie est sous le feu ennemi, tracez un sillon dans le sol qui couvre le socle et déposez un boulet de canon à la fin de celui-ci.

1ère Compagnie d'Artillerie du Maryland du Capitaine Nathaniel Smith en 1776

La photo représente la 1ère Compagnie d'Artillerie du Maryland du Capitaine Nathaniel Smith en 1776:

  • Habit bleu avec des boutons en argent.
  • Col, revers et parements gris clair.
  • Gilet gris.
  • Cravate noire.
  • Culotte en cuir.
  • Bas bleu.
  • Guêtres courtes en noir.
  • tricorne noir, bordé d'un galon blanc.
    • Capitaine, noeud de cocarde jaune, beige après 1776.
    • Subalterne, noeud de cocarde vert.
  • Sergent, épaulette rouge sur l'épaule droite.
  • Caporal, épaulette verte sur l'épaule droite.

Des uniformes similaires avec des revers et des couleurs différentes furent portés par les canonniers Britanniques, les Hessiens et Français pendant la Guerre de la Révolution.

(FB)

Questions Fréquents

Pour plus d'informations, veuillez contacter les éditeurs de la revue Military Miniatures Magazine au Miniatures Forum.

Figurines de la Guerre d'Indépendance Américaine