Régiment de Dragons Ferdinand Prince de Ligne

Armée Autrichien de la Guerre de Sept Ans, 1756–1763

Régiment de Dragons Ferdinand Prince de Ligne, Autriche 1756–1763, Guerre de Sept Ans

En 1725, le Régiment de Dragons Mérode-Westerloo was formed from remnants of the Netherlands national cavalry regiments Westerloo, de Ligne, et Holstein-Norburg, et taken into imperial service. Following the death of its Inhaber, Feldmarschall Graf von Mérode, Marquis von Westerloo, en 1732, the regiment was given to Feldmarschall-Leutnant Ferdinand Fürst de Ligne.

En 1757, le Régiment de Dragons de Ligne se distinguait by a valiant charge, turning the Bataille de Kolin from near defeat to victory. Prior to battle, the many young et inexperienced recruits who made up the regiment had been ridiculed for their lack of mustaches. In commemoration of its glorious victory, Empress Marie Therese granted the regiment special permission to not wear mustaches henceforth, contrary to common practise in imperial cavalry regiments. En 1758, the regiment was given to Christian Philipp Fürst Löwenstein- Wertheim, who established un nouveau Régiment de Chevau-légers Jung-Löwenstein as a component of his dragoon regiment by decree dated 1 Février 1758. Fürst Löwenstein gave up his dragoon regiment to Feldmarschall-Leutnant Joseph Graf Saint-Ignon en 1759. En 1760, le Régiment de Dragons Saint-Ignon was converted en Régiment de Chevau-légers as well.

Chef de Régiment

  • FML, later FM Ferdinand Prinz de Ligne, 1732–1757
  • FML Benedict Graf Daun, 1757–1758
  • FML, later G.d.C. Christian Philipp Fürst Löwenstein-Wertheim, 1758–1759
  • GM, later FML Joseph Graf Saint-Ignon, 1759–1779

Commandeur

  • Oberst Theodor Lefèvre, 1751–1757
  • Oberst Franz Graf Thiennes, 1757–1758
  • Oberst Carl Chevalier de la Marlier Thoricout, 1758
  • Oberst Carl Alexander Freiherr von Bietagh, 1760–1768

Uniforme

  • green coat à boutons de métal jaunes
  • red lapels avec seven buttons et boutonnières left et right
  • parements rouges avec trois boutons
  • retroussis rouges
  • patte d'épaule rouge à gauche
  • aiguillette rouge à l'épaule droite
  • cravate noir
  • gilet vert avec 2 × 7 yellow buttons
  • culotte de couleur paille claire
  • guêtres noires à boutons de métal jaunes for dismounted service
  • white boot cuffs et tall black riding boots for mounted service
  • tricorne noir, bordé d'un galon jaune, et noeud de cocarde noir à bouton jaune
  • red saddlecloth avec yellow border, et black et white rhombical design
  • étuis de pistolet noir, avec red holster covers et border design comme ci-dessus
  • round red mantlesack avec border design comme ci-dessus
  • bride en cuir noir

Historique des Campagnes

  • Bataille de Kolin, 1757
  • Bataille de Leuthen, 1757
  • Bataille de Hochkirch, 1758
  • Affaire de Zurlau, 1759
  • Affaire de Maxen, 1759
  • Bataille de Torgau, 1760
  • Affaire de Hartmannsdorf (détachement), 1761
  • Affaire de Adelsbach (détachement), 1762
  • Affaire de Dittmannsdorf (détachement), 1762
  • Affaire de Peilau (détachement), 1762

Le Régiment de Dragons Saint-Ignon était distingué de son sister regiment de 1759, le Régiment de Chevau-légers Löwenstein, by its yellow buttons.

Questions Fréquents

Pour plus d'informations, veuillez contacter les éditeurs de la revue Military Miniatures Magazine au Miniatures Forum.

Dragons et Chevaulegers Autrichiens de la Guerre de Sept Ans