Cavalerie de la Légion Britannique de la Guerre d'Indépendance Américaine, 1778-83

Conversion au 1/76

Cavalerie de la Légion Britannique

La Légion britannique portait un casque Tarleton. Certains sources et certaines peintures montrent des soldats en «coatee». On peut utiliser un officier monté d'artillerie à cheval anglaise de l'époque napoléonienne. Il faut enlever les brandebourgs de la poitrine de la figurine, le col et la ceinture. Le cheval provient de l'officier monté de l'armée de Washington (Airfix).

Il faut utiliser une nouvelle lame de scalpel pour s'assurer des coupes franches. Pour éviter les blessures, il convient de placer la figurine sur une surface dure et de couper en s'éloignant de ses doigts. On peut facilement supprimer les brandebourgs de la poitrine de l'officier en ne gardant que les boutons du milieu. Il faut enlever soigneusement la ceinture et sculpter son emplacement pour obtenir un coatee. Pour terminer, il faut réduire la taille du col pour le faire ressembler à ceux plus petits portés au 18ème siècle. Les défauts de surface peuvent être dissimulés sous une couche de colle PVA appliquée sur la figurine.

Matériaux Nécessaires

  • Officier d'artillerie à cheval, Airfix 01746
  • Cheval de l'armée de Washington, Airfix 01739

Troupes Provinciales Américaines

La cavalerie loyaliste a souvent adopté le style d'uniforme de la Légion Britannique de Tarleton:

Cavalerie de la Légion Britannique, 5e Régiment Américain, 1778-1783
  • Veste verte.
  • Parements de manche et col noirs, passepoilés de blanc (or pour les officiers).
  • Boutons de laiton.
  • Culotte de daim (beige).
  • L'équipement en cuir et les cartouchières sont noirs sur le fameux tableau de Sir Joshua Reynolds.
  • Casque Tarleton noir, turban vert, plume verte sur le côté gauche.
  • On ne connaît pas les couleurs de la chabraque avec certitude. La couleur la plus probable est le vert, comme les chabraques des Queen's Rangers Hussars, mais d'autres couleurs peuvent avoir été utilisées en campagne.
  • Etuis de pistolets bruns recouverts de fourrure noire.
Queen's Rangers Hussars, 1r Régiment Américain, 1778-1783
  • Veste verte.
  • Parements de manche et col verts.
  • Boutons en étain.
  • Culotte verte portée sur de courtes bottes.
  • Equipement de cuir et cartouchières noirs.
  • Grand shako cylindrique noir de hussard avec flamme verte et croissant d'argent
  • Shabraque verte avec croissant d'argent dans chaque coin.
  • Etuis de pistolets bruns recouverts de fourrure noire.
Queen's Rangers Dragoons, 1st American Regiment, 1780-1783
  • Veste verte.
  • Parements de manche et col noirs passepoilés de blanc (or pour les officiers).
  • Boutons de laiton.
  • Culotte de daim.
  • Equipement en cuir et cartouchières noirs.
  • Casque Tarleton noir, turban vert, plume vert sur blanc? sur le côté gauche.
  • Shabraque verte avec croissant d'argent dans chaque coin.
  • Etuis de pistolets brun recouverts de fourrure noire.

Quatre compagnies de dragons furent levées à Philadelphie en 1777. Elles étaient habituellement rattachées au Queen's Rangers, à la Légion Britannique ou au King's American Dragoons levé en 1782. Les trois dernières compagnies durent mettre une veste verte durant leur service avec le Queen's Rangers, bien que le capitaine Stanford du Bucks County Dragoons semble avoir gardé sa veste rouge.

  • West Jersey Cavalerie, Lt. Col. John van Dyke
  • Bucks County Dragons, Captain Thomas Stanford
  • Philadelphia Dragons Légers, Captain Richard Hoveden
  • James's Troops de Dragons Provincials, Captain Jacob James

Autres troupes provinciales et cavalerie allemande

  • Le King's Orange Rangers fut levé en tant que tirailleurs montés en 1776. L'unité avait une veste verte passepoilée d'orange, un gilet blanc, un tricorne et des guêtres. En 1781, elle reçut des vestes rouges passepoilées de jaune.
  • Le régiment de dragons brunswickois Prinz Ludwig arriva au Québec en 1776, sans chevaux. L'unité fut détruite lors d'un raid sur Bennington, Vermont, en essayant de capturer des montures. Les dragons portaient des uniformes de style prussien bleu clair à distinctive jaune. Les tambours avaient des uniformes à couleurs inversées: uniformes jaunes à distinctive bleu clair et galons bleu clair/jaune.
  • La Légion américaine, levée par Benedict Arnold après sa défection en 1780.
  • Le South Carolina Royalists fut converti en dragons en 1781.

La cavalerie provinciale américaine joua un rôle important dans la révolution en participant à de nombreux raids et à de nombreuses batailles contre l'armée continentale. Pour éviter toute confusion avec la cavalerie rebelle, les troupes loyalistes adoptèrent le casque Tarleton, qui devint le casque réglementaire de la cavalerie légère et de l'artillerie à cheval britanniques après la guerre.

Bibliographie

  • Allevi, Piersergio: Figurines (Novara 2006), p. 206

Anthony De Lyall & K. Schultheis
(ML)

Questions Fréquents

Pour plus d'informations, veuillez contacter les éditeurs de la revue Military Miniatures Magazine au Miniatures Forum.

Figurines de la Guerre d'Indépendance Américaine