Colonel Nicolas-Pierre, le Chevalier d’Origny

Lieutenant-Colonel Nicolas-Pierre, le Chevalier d’Origny, 1735–1761

Nicolas-Pierre d’Origny, appelle le Chevalier d’Origny, fut enseigne au Régiment de Champagne en 1755, Lieutenant en 1756, Aide-Major & Capitaine le 13 Janvier 1759; Lieutenant-Colonel et Commandant des Chasseurs de Turpin, en Février 1760, et Chevalier de Saint-Louis le mois d’Août suivant. Dans le cours de la guerre 1757, il battit plusieurs fois les ennemis, leur enleva des postes, de l’artillerie, des convois; fit un grand nombre de prisonniers; força le 26 Mars 1761, un bataillon de la Légion Britannique et un escadron qui bloquoient le Château de Waldeck; à capituler: pendant le pourparler, il fut blessé d’un coup de fusil; et le Roi, sur la nouvelle de cette action, le fit Colonel; mais il mourut de sa blessure le 1 Avril suivant, âgé de 25 ans, 2 mois et 13 jours, et fut inhumé dans l’Église Luthérienne de Waldeck, par le Curé de Naumburg (Hesse).

Source: Dictionnaire de la Noblesse, Tome XI. (Paris 1776)

Nicolas-Pierre d’Origny, enseigne, à l’âge de 19 ans, au régiment de Champagne, fit, avec beaucoup de distinction, la guerre de 1757, comme chef d’un corps de voltigeurs, et reçut un coup de fusil sous les murs du Château de Waldeck, au moment où il s’avançait, sans défiance, pour faire exécuter la convention conclue avec la légion britannique. Il mourut de cette blessure, le 1er Avril 1761, et fut inhumé dans l’église principale de Waldeck, avec une épitaphe rapportée dans l’Essai sur les grands hommes d’une partie de la Champagne. On trouve l’éloge de ce jeune guerrier, à la fin de la préface de l’Égypte ancienne.

Source: Biographie Universelle, Ancienne et Moderne, tome 32 (Paris, 1822)

Campagne de 1760

Le 19. Juillet 1760 le Sieur d’Origny, Lieutenant-Colonel des Chasseurs à pied, à la suite du Régiment de Bercheny, fut détaché avec deux cens hommes d’Infanterie et cinquante Hussards pur aller observer les mouvements des Ennemis, entre Lippstadt et Paderborn.

Le 21. Juillet il attaqua trois cens Chasseurs Hanovriens à Salzkotten, village en avant d’un camp que les Ennemies avoient à Hörste (Lippstadt). Il les surprit, et leur fit près de soixante prisonniers, dont deux Officiers; à l’exception d’une centaine de chasseurs à cheval qui se sauvèrent, ils furent tous pris ou tués. Le Sr. d’Origny ne perdit à cette expédition que trois hommes, dont un fut tué et deux blessés. Il rejoignit l’Armée avec son détachement, ses prisonniers, une pièce de canon, qu’il avait prise aux Ennemis, et plusieurs chariots de bagages et de munitions.

Le 18. Mars 1761 le Chevalier d’Origny commandant les Chasseurs de Turpin, fut posté à Gladenbach.

Source. Journal de la Campagne de 1760 (Francfort 1761)

Questions Fréquents

Pour plus d'informations, veuillez contacter les éditeurs de la revue Military Miniatures Magazine au Miniatures Forum.

Figurines de la Guerre de Sept Ans, 1756–1763