L'Armement de l'Infanterie Française, 1940

Particuliarités du Réglement de 1940

Le révolver Lebel modèle 1892

  • calibre: 8 mm
  • poids: 790 g
  • munitions: barillet de 6 cartouches
  • fonctionnement: révolver à percussion

Le pistolet automatique Ruby

  • calibre: 7.65 mm
  • fonctionnement: pistolet automatique

Le pistolet automatique Star

  • calibre: 7.65 mm
  • fonctionnement: pistolet automatique

Le fusil Berthier modèle 1916

  • calibre: 8 mm
  • poids: 3800 g
  • munitions: chargeur de 3 cartouches
  • fonctionnement: chargement par culasse

Le mousqueton Berthier

  • calibre: 8 mm
  • poids: 3100 g
  • munitions: chargeur de 3 cartouches
  • fonctionnement: chargement par culasse

Le mousqueton 1892 M16 (modifié 1916)

Le fusil Lebel 86M93 (modèle 1886 modifié 1893)

  • calibre: 8 mm
  • poids: 4220 g
  • munitions: magasin tubulaire de 8 cartouches
  • fonctionnement: chargement par culasse
  • Portée max: 2000 m

Le fusil 07/15 M16 (modèle 1907 modifié 1915 modifié 1916)

  • calibre: 8 mm
  • fonctionnement: chargement par culasse

Le fusil MAS 36

  • calibre: 7.5 mm
  • poids: 3760 g
  • munitions: magasin de 5 cartouches
  • fonctionnement: chargement par culasse

Le tromblon VB pour la grenade VB à installer sur un fusil MAS 36 ou Lebel 86M93

  • calibre: 50 mm
  • poids: 1500 g
  • munitions: grenade à fusil modèle 15 de 490 g, aussi appelé grenade VB (Vivien-Bessière)
  • munition particulière: grenade VB porte-message
  • Portée max: 170 m

Le fusil mitrailleur Chatellerault 24/29 (modèle 1924 modifié 1929)

  • calibre: 7,5 mm modèle 29C
  • poids: 9800 g
  • munitions: chargeurs de 20 cartouches
  • fonctionnement: par emprunt de gaz
  • Portée max: 2000 m
  • cadence de tir: 600 cps/mn

La mitrailleuse Hotchkiss modèle 14 (1914)

  • calibre: 8 mm
  • poids: 25260 g
  • poids trépied: 27240 g
  • munitions: bandes rigides de 24 cartouches ou bandes articulées de 250 cartouches
  • fonctionnement: par emprunt de gaz
  • refroidissment: par air
  • Portée max: 2400 m
  • cadence de tir: 400 cps/mn
  • tir AA (anti-aérien) ou CA (contre-avion): une rallonge modèle 28 est adaptée

La mitrailleuse CA (contre-avion) en 20 mm modèle 39

  • calibre: 20 mm

Le lance-grenade modèle 1937 de 50 mm

  • calibre: 50 mm
  • poids: 9500 g
  • longueur tube: 53.3 cm
  • munitions: obus de 793 g
  • Portée max: 596 m
  • cadence de tir: 30 cps/mn

Le mortier de 60 mm

  • calibre: 60 mm
  • poids: 19000 g
  • munitions: obus de 1360 g
  • longueur tube: 72.6 cm
  • Portée max: 1815 m
  • cadence de tir: 18 cps/mn

Le mortier de 81 mm modèle 27/31 (modèle 1927 modifié 1931)

  • calibre: 81 mm
  • poids: 61600 g
  • munitions: obus de 3175 g
  • longueur tube: 125.7 cm
  • Portée max: 3000 m
  • cadence de tir: 18 cps/mn

Le canon AC (anti-chars) de 25 mm S.A. modèle 34 (1934)

  • calibre: 25 mm
  • traction: chenillette UE

Le canon AC de 37 mm modèle 16

  • calibre: 37 mm
  • traction: hippomobile

L'armement collectif d'un RI est constitué de:

  • 112 fusils mitrailleurs
  • 48 mitrailleuses Hotchkiss
  • 48 tromblons VB ou 4 lance-grenades modèle 1937 de 50 mm
  • 9 mortiers de 60 mmm (1 par compagnie)
  • 8 mortiers de 81 mm
  • 12 canons AC de 25 mm, ou 37 mm modèle 16

Le RI regroupe aussi 200 voiturettes ou voitures hippomobiles, une cinquantaine d'automobiles et 9 chenilettes UE.

La chenillette UE modèle 1931 R

  • motorisation: moteur Renault de 38 CV
  • poids: 2600 kg
  • longueur: 2.800 m
  • largeur: 1.740 m
  • hauteur: 1.250 m
  • blindage: 9 mm maximum
  • vitesse: 30 km/h maximum
  • autonomie: 100 km
  • équipage: 2 hommes

Pol-Claude Coussement

Questions Fréquents

Pour plus d'informations, veuillez contacter les éditeurs de la revue Military Miniatures Magazine au Miniatures Forum.

Figurines Françaises de la Seconde Guerre Mondiale