Vieillissement des Véhicules
Militaires à Petite Échelle

Techniques de Peinture au 1/72

Char allemand vieilli

Canon d'infanterie sIG 33 sur châssis de Panzer III provenant de la collection de l'auteur. Cette conversion a pris trois mois et est basée sur le PzKpfw III Ausf N d'ESCI. Le jaune foncé a été appliqué à l'aérographe et le camouflage vert et brun a été réalisé au moyen de pastels. Le véhicule a été vieilli en utilisant les techniques décrites ci-dessous. Cette maquette a été utilisée comme master pour le kit enrésine produit par Rhino models.

Outils et Accessoires

  • Aérographe
  • Pinceau No 1
  • Pinceau No 1, usé
  • Vernis transparent brillant
  • Vernis transparent mat
  • Pastels
  • Couleur acrylique ou émail
  • Couleurs à l'eau

L'Effet d'Échelle

Toute discussion ayant pour objet le vieillissement des véhicules blindés doit commencer par parler de l'effet d'échelle. Qu'est-ce que l'effet d'échelle? En termes simples, il s'agit de l'effet visuel de la distance sur ce que l'oeil voit. Par exemple, un objet noir mat à l'origine apparaîtra de plus en plus gris au fur et à mesure de son éloignement. Ce qui se passe, c'est que la lumière reflétée par la surface noire est diffusée par l'atmosphère et l'intensité du noir diminue avec la distance. Passons maintenant à une maquette au 1/72. Si vous regardez la maquette à une distance d'un pied (ca 30 cm), elle donne l'impression du véhicule réel vu à une distance de 72 pieds (un peu plus de 20 mètres). Comme on regarde les maquettes à une distance moyenne de 2 pieds, nous devons alors tenir compte d'une distance d'environ 140 pieds. Un char vu à une distance réelle de 140 pieds semblera moins contrasté que s'il était vu à une distance de 6 pieds.

A 140 pieds, que peut-on voir comme détails sur un char? Que voit-on de la poussière, de la boue, des décolorations du camouflage? Pas grand chose. Si vous regardez un char réel à cette distance, il vous apparaîtra monochrome et assez terne et vous remarquerez surtout sa taille, non les détails. Si l'on essayait de représenter cela sur nos maquettes, ce serait une expérience décevante, le résultat serait désagréable à voir. L'oeil recherche les détails ou, plus exactement, le cerveau recherche les détails. Nous voulons donc faire en sorte que notre maquette suggère cet effet de distance en rapport avec sa petite taille et mettre pourtant les détails en évidence, ce qui en fera un petit bijou.

La Méthode de Base

Commencer par diminuer la valeur chromatique de la couleur en y mélangeant un peu de blanc. Une proportion de 10% à 30% de blanc est considérée comme acceptable au 1/72. On utilisera plus ou moins de blanc en fonction du vieillissement que l'on veut représenter. Pour ce faire, rien ne remplace des essais soigneux et l'expérience paye. Il ne faut surtout pas présumer de la justesse de votre mélange. Faites un essai à l'aérographe ou au pinceau pour voir ce que la couleur donnera une fois sèche. Vous devrez peut-être modifier votre mélange en y ajoutant de petites quantités d'autres couleurs pour arriver à un résultat satisfaisant. Une fois le modèle peint, il doit présenter un aspect délavé, passé. Un petit mot au sujet du noir: n'utilisez jamais de noir pur, ajoutez-y toujours un peu de vert, de brun, etc. Peignez le caoutchouc en gris foncé, pas en noir. Les mitrailleuses sont gris foncé ou couleur acier. La seule exception est l'utilisation du noir pour représenter les trappes de vision et les autres points qui doivent suggérer un intérieur très sombre.

Vient ensuite la deuxième étape: l'accentuation des détails. Commencez par appliquer une couche de vernis brillant sur toute la maquette. Pourquoi faire cela? Cette couche de vernis va donner une surface lisse qui facilitera l'application du lavis. Vous pouvez utiliser du «Johnson Klear». Il s'agit d'un genre de cire pour parquets qui présente de nombreux avantages: il s'agit d'un produit acrylique, ce qui rend le nettoyage des pinceaux ou de l'aérographe aisé, puisqu'il suffit d'utiliser de l'eau. De plus, ce produit étant à base d'eau, vous n'aurez pas à supporter de vapeurs nocives. Enfin, il donne une surface très dure une fois sec. Faites toutefois attention à ne pas l'appliquer en couche trop épaisse, car il a alors tendance à faire des coulures. Quand cette couche de vernis est sèche, vous pouvez placer les décals et elles tiendront très bien sur cette surface lisse. Après leur séchage, protégez-les en les recouvrant d'un peu de vernis, ce qui aura aussi pour effet de faire disparaître les bords des décals.

Prenez maintenant un peu de couleur brun-noir diluée avec un pinceau No 1 et déposez-en (angl. pin wash) dans les joints autour des trappes et des charnières, dans les grilles et les creux divers, sur la suspension et la base de la superstructure, en bref sur tous les endroits dont vous voulez accentuer les ombres ou la profondeur. Si vous avez mis trop de couleur, il suffit de l'enlever avec un pinceau propre et humide. Vous remarquerez que ce lavis foncé restera dans les creux car la surface brillante diminue l'effet de capillarité du lavis. A l'inverse, une surface mate agira comme une éponge et amènera le lavis à se répandre sur les surfaces adjacentes. Beaucoup de maquettistes abîment leur travail en appliquant un lavis sur toute la maquette peinte en couleur mate, ce qui assombrit la teinte originale à cause de l'absorption de la couleur mate.

Après cette étape, il faut protéger la couleur à l'eau et supprimer la brillance de la surface grâce à une couche de vernis mat, à appliquer de préférence à l'aérographe. J'utilise pour cela le Pactra Acrylic Clear Flat. Il s'emploie tel quel, mais je préfère l'allonger avec un peu d'eau et appliquer 2 ou 3 couches fines. Assurez-vous que toutes les surfaces brillantes ont été recouvertes. Arrivé à ce point, vous avez un véhicule mat avec des ombres bien marquées.

Dans l'étape suivante, nous allons procéder à un brossage à sec pour mettre en évidence les détails en relief. Il faut faire cela très délicatement. Résistez à la tentation de faire un brossage à sec sur les angles des panneaux de la structure: ils deviendront trop apparents. Réservez cette procédure aux petits détails qui doivent ressortir. Je ne recommande pas la méthode actuellement à la mode des brossages à secs successifs de plus en plus clairs se terminant par du blanc presque pur, car cela donne un véhicule surréaliste. Utilisez une des teintes de la couleur de base et ajoutez-y de 10 à 20% de blanc. Appliquez moins de ce mélange que vous ne le voulez, car ce que vous voulez obtenir est habituellement plus que ce qu'il faut.

On a dit que les conditions naturelles qui feraient ressembler un véhicule réel à une maquette ainsi traitée ne se présentent jamais. Il faut toutefois tenir compte du fait que nous voyons toujours les maquettes à l'intérieur et que les conditions de lumière sont rarement équivalentes à celles de l'extérieur. La lumière naturelle est beaucoup plus intense que celle produite par des sources artificielles. Je crois que le brossage à sec tend à reconstituer les effets de la lumière naturelle qui se reflète sur de nombreuses surfaces. On peut considérer que c'est "trop mignon" ou irréaliste, mais notre cerveau l'accepte, jusqu'à un certain point, comme étant une simulation de la réalité. C'est agréable à voir si c'est exécuté convenablement. Encore quelques indications générales sur le brossage à sec: ne laissez pas trop sécher la couleur, elle donnerait alors des espèces de gros pâtés. J'utilise un retardateur avec les couleurs acryliques. Cela allonge le temps de séchage et empêche la couleur de sécher sur le pinceau. Si vous utilisez de la couleur à l'huile, vous ne rencontrerez pas ce genre de problème.

Sturmtiger allemande vieilli

Maintenant que vous avez peint votre maquette avec un lavis et un brossage à sec sélectifs, elle peut sembler délavée, mais avec de beaux détails et des ombres bien marquées. Elle est propre. Le Sturmtiger présenté ici est une conversion importante du Tiger I d'Hasegawa. La couleur de base est verte avec un camouflage fait de jaune et de brun.

Vous pouvez maintenant, si vous le désirez, passer à l'aérographe une fine couche de couleur terre diluée sur la partie inférieure de la coque, les chenilles et la suspension pour simuler la saleté accumulée. Allez-y doucement et souvenez-vous d'utiliser moins de couleur que vous ne l'estimez nécessaire. A ce stade, je passe, avec le doigt, un peu de graphite en poudre sur l'extrémité des canons et les parties en relief des chenilles. Vous pouvez aussi choisir de passer du pastel ici et là, mais je vous recommande la plus extrême prudence, car l'usage du pastel peut rapidement altérer les couleurs si on l'utilise trop abondamment. Il donne aussi un aspect poussiéreux, contrairement à un aspect purement mat, qui semble plus propre.

Ersatz de Lavis

En plus de tout ce qui vient d'être dit, commencez par passer une couche de base foncée. Pour ma part, j'utilise du gris-vert lorsque je peins un camouflage jaune. Au moyen de l'aérographe, appliquez la couleur de base en couches fines jusqu'à obtenir l'intensité voulue. La couche de fond apparaîtra par transparence autour des détails en donnant le même effet qu'un lavis. J'utilise à la fois une couche de fond foncée et un lavis pour obtenir des ombres très marquées.

Camouflage Appliqué au Pistolet

On peut reproduire un effet de camouflage appliqué au pistolet à l'aide de pastels. Il faut utiliser un vieux pinceau No 1 usé presque jusqu'à la virole pour arriver à l'effet souhaité. La surface à traiter doit absolument être mate. Une fois le pastel en place, il faut le protéger par une très fine couche de vernis brillant. Lorsque cette couche est sèche, vous pouvez vernir complètement la maquette et continuer avec la méthode de base.

Vieillissement Très Prononcé

Après le traitement de base expliqué ci-dessus, faites un brossage à sec sur les surfaces principales de la maquette en utilisant une nuance éclaircie de la ou des teintes de base. Après avoir sali la partie inférieure de la maquette, utilisez la teinte de base pour le brossage à sec. Evitez à tout prix d'utiliser une nuance éclaircie de la teinte de base, le contraste serait trop grand. La teinte de base apparaîtra plus foncée en raison du fond sombre, mais il est important d'arriver à rendre l'effet de veillissement de la saleté.

Décoloration Extrême

Vous pouvez appliquer de très fines couches de couleur à l'eau blanche sur les surfaces supérieures des véhicules qui sont restés longtemps au soleil, en particulier ceux utilisés dans le désert. Allez-y doucement, mais si vous faites cela en dernier lieu, vous pourrez toujours enlever cette couche le cas échéant.

Jim Gordon, (ML)

Questions Fréquents

Pour plus d'informations, veuillez contacter les éditeurs de la revue Military Miniatures Magazine au Miniatures Forum.

Peinture de Figurines et Maquettes