Infanterie Française de la Première Guerre Mondiale, 1915–1918

Revue de détails des figurines Revell 1/72

Mitrailleuse française sur une position fortifiée par des sacs de sables.

Infanterie pour une utilisation multiple: les figurines peuvent être peintent dans les uniformes français de 1940. Presque semblables, les figurines peuvent être utilisées avec l'Infanterie française de la 2ème Guerre Mondiale d'ESCI. En fait, les figurines Revell sont historiquement plus exacte que les figurines d'ESCI, parce que le dernier équipement porté et quelques unes des armes ne sont devenus disponibles que vers la fin de la guerre.

Le Bleu Horizon

Les figurines Revell sont équipées de la tenue Bleu Horizon qui a été introduite en 1915 pour remplacer l'uniforme coloré et trop voyant du début de la guerre. Le populaire pantalon garance n'était plus adapté à des combats utilisant la puissance de feu redoutable des mitrailleuses et la précision des fusils modernes. Les français fournirent des tenues semblables, avec casque d'acier et équipement, à l'Armée belge aussi bien qu'aux Unités tchèques servant dans la Légion Étrangère, ainsi qu'à quatre Régiments constitués de noirs américains qui servirent avec l'Armée française à Verdun.

Contenu de la boîte

  • 44 figurines en 11 poses + 6 pièces
  • Hauteur de 22 mm équivalent à 158 cm
  • 3 officiers armés de pistolet
  • 2 trompettes
  • 5 grenadiers
  • 4 servants de mitrailleuse Hotchkiss
  • 2 mitrailleuses Hotchkiss sur position de tir fortifiée
  • 4 tireurs équipés de mitrailleuse légère Chauchat
  • 10 fantassins en position de tir, couchés et debouts
  • 10 fantassins attaquants
  • 6 fantassins en marche

Évaluation

  • Figurines finement détaillées: les plis sur les habits, les cols, les ceinturons, les havresacs, l'équipement et les armes peuvent se peindre facilement.
  • Les officiers, les trompettes et les servants de mitrailleuses ont des poses très pratiques et bien rendues pour les reconstitutions historiques. Les fantassins debouts conviennent parfaitement pour représenter la guerre des tranchées et les autres figurines sont représentées en attaque à la baïonnette. Très belles figurines pour les jeux de guerre, mais la diversité des poses n'est pas suffisantes pour satisfaire les réalisateurs de dioramas.
  • La représentation exacte de l'équipement et un bon mélange des poses font de cette boîte un ensemble intéressant de soldats pour Jeux de Guerre. Aussi bien les mitrailleuses légères sont présentes que les mitrailleuses lourdes dans une position fortifiée par des sacs de sables.
  • Bonne qualité de moulage, mais les bavures demanderont d'être enlevées avant la mise en peinture.
  • Les figurines ont un petit peu l'air rabougries, avec un petit cou et de larges hanches. Les Grenadiers de la Vieille Garde de Revell semblaient être mieux proportionnées dans leurs grands manteaux.
  • Le casque Adrian français se prêta de lui-même à de multiples projets de conversions dans la période comprise entre 1915 et 1945. Malheureusement, les figurines sont produites avec un petit cou ce qui rend impossible la récupération de la tête pour la monter sur un autre corps, mais l'officier et le tireur équipé d'une mitrailleuse légère pourraient être utilisé à cet usage.

Historique

  • En uniforme Bleu Horizon
    • Infanterie française, 1915-1918
    • Légion Étrangère française, 1915
  • En uniforme kaki
    • Zouaves et Turcos (Tirailleurs Algèriens), 1915-1918
    • Tirailleurs Sénégalais, 1915-1918
    • Légion Étrangère française, Aoùt 1915-1918
    • Volontaires Tchèques de la Lègion Etrangère, 1915-1918
    • 369ème et 372ème Régiments de l'Armée des Etats-Unis d'Amérique ("Black Watch"), Verdun 1918
    • Infanterie française, 1940
    • Armée de l'armistice du Gouvernement de Vichy, juin 1940-1941
    • Régiments français d'Afrique du Nord, du Moyen-Orient et de Madagascar, juin 1940-1943
    • Infanterie belge, 1916-1918
    • Infanterie belge, 1940

Conversions

  • Les volontaires polonais en France, 1915-1918. Uniforme Bleu Horizon français avec le képi polonais distinctif, mais fabriqué en drap Bleu Horizon.
  • Les Fusiliers marins, 1914. Remplacer le casque par le bérêt marin, que l'on peut reprendre de la boîte ESCI de l'Infanterie française de la 2ème GM.
  • Les Tirailleurs Sénégalais avec le Fez, 1915-1918.
  • Infanterie belge, 1915-1918. Uniformes kaki de coupe britannique, mais avec col droit. Casque Adrian français.
  • Infanterie française et troupes coloniales, Afrique 1940-1943.Uniformes et casque Adrian français.
  • Infanterie française et troupes coloniales, Tunisie et Italie 1943. Uniformes américains et casque Adrian français.
  • Soldats français du 10ème Commando (Inter-alliés), 1940-1945. Uniformes britanniques avec les insignes nationaux français et quelques casques Adrian français.
  • Les pompiers en France continuèrent à être équipés d'une version chromée du casque Adrian après la guerre.

La boîte Revelll de l'Infanterie française en 1915 est une ressource importante pour les Jeux de Guerre permettant de représenter des soldats français et belges des deux Guerres Mondiales. Les conversions sont pratiquement impossibles à cause des manteaux longs et des couvertures enroulées et placées autour des épaules, mais un changement de couleur est parfois suffisant pour décrire les petites variations de style de l'uniforme français.

(PCC)

Bibliographie

Questions Fréquents

Pour plus d'informations, veuillez contacter les éditeurs de la revue Military Miniatures Magazine au Miniatures Forum.

Figurines de la Première Guerre Mondiale